Bend it like LEONARDO

photo a la une

 

 

Il faut le reconnaître, nos enfants sont vraiment productifs et auto-satisfaits quant à leurs créations artistiques.

La grande question est : que faire de toutes ces feuilles volantes?

Plusieurs solutions :

* Pour les organisées, l’option trieur bureautique.

* Pour les foutraques, l’option joyeux bordel magnets/réfrigérateur.

* Pour les psycho-rigides du rangement, l’option poubelle.

*Pour moi, l’option oeuvre d’Art, attendez, je vous explique…

ETAPE 1/

* Choisir un tableau et le placer de façon à ce que votre enfant puisse le voir facilement (support ordinateur, support livre…)

* Proposer différents outils: peintures, feutres, crayons de couleur… (ici des craies grasses).

* Expliquer à votre enfant qu’il doit respecter le code couleurs mais que son interprétation est libre.

Une fois l’oeuvre exécutée, vous pouvez lui poser quelques questions sur son « travail ». Soyez indulgents, il ne va pas vous écrire une thèse…ma Kidigirl  par exemple m’a expliqué qu’elle avait préféré les cheveux de Mona Lisa. De mon côté, je lui ai parlé dans les grandes lignes de l’histoire du tableau. Cet échange, en dépit du jeune âge de nos enfants, peut être vraiment très intéressant .

ETAPE 2/

* Mettre le dessin sous cadre, avec ou sans Marie-Louise (non, non, Marie-Louise n’est pas ma vieille tante !)

* Créer une petite étiquette en indiquant le nom de l’oeuvre, le nom de l’artiste, la technique utilisée et le format.

Une fois au mur, ce petit système va donner l’impression de se trouver dans une véritable galerie d’Art. Votre enfant sera fier de son dessin, vous serez fiers de votre enfant et vos visiteurs seront en extase devant cette décoration DIY.

Voici d’autres créations POP & Classique :

Je vous promets de belles surprises artistiques ou pas pour barioler les journées brumeuses de décembre. Ici, ce sera la bouche et le grain de beauté de scary Marilyn et là, les yeux de  La jeune fille à la perle qui aurait abusé de genièvre d’alambic.

Enfin, pensez à l’option « plaisir d’offrir », parfaite en ces temps de fêtes. Tchic, tchac on encadre, on empaquette et on offre aux amateurs de curiosités ou aux taties indulgentes.

Comments are closed.