Beurk ça pue / Mmm ça sent bon ! Votre enfant a-t-il un bon nez ?

b a la une

L’odorat des enfants est quelque chose de très fragile, il faut le tester, le cultiver, lui faire faire de l’exercice. C’est un peu sadique mais dès que son petit frère fait caca, je me marre en regardant ma princesse au nez sensible renifler la couche de son frère en me disant : « Maman, je crois que Metsch n’est pas tout seul dans sa couche » !

Quelques jeux et quelques techniques pour éduquer le nez des enfants…

Pas mal de livres sur les odeurs à découvrir dans les rayons des libraires :

* Le livre qui sent bon  ou moins bon, voire pas bon du tout. Des fleurs au camembert, les petits choisissent vite leur odeur préférée selon ce que nous leur en disons. Si bien qu’on sentirait presque les fragrances voltiger autour de nous…

* Mon premier livre des odeurs et des couleurs initie les bébés aux odeurs des fruits et plus tard aux couleurs. On soulève la fenêtre (un peu fragile il faut le dire), on gratte (mais les odeurs s’estompent à l’usage) et on renifle.

* Ca sent bon les odeurs … Un livre au format vertical facile à prendre en mains avec des pages en carton épais. Sous forme de devinettes, l’enfant découvre les fruits cachés derrière les volets « Le petit singe enlève ma peau pour me manger ». On soulève, on frotte et on respire : bon, les odeurs sont parfois un peu chimiques ou dérangeantes (le citron, le litchi) mais les enfants adorent et reconnaissent tout. En même temps, ils glanent de petites infos éducatives ici et là …

* L’odorat et la nature : A partir de 5 ans, on peut faire de multiples jeux et expériences pour développer l’odorat des enfants et leur apprendre la puissance de ce sens pour les animaux. J’ai retenu que le requin blanc détecte une goutte de sang dans la mer, que le chien a un odorat 35 fois plus puissant que le nôtre, que le cochon déniche des truffes à 6 m de profondeur et que le serpent se sert de sa langue comme d’un nez.

Côté jeux, j’aime bien le loto des odeurs  et les jeux maison à inventer pour amuser vos enfants.

  • Dès 6 mois, n’hésitez pas à faire sentir à votre bébé les aliments, les végétaux, les fleurs, le savon, le gazon …
  • Lorsque vous cuisinez, faites lui respirer le  parfum des herbes (basilic, menthe, coriandre) ou humez avec lui en insistant  l’odeur des financiers au four ou encore le fumet du potage qui mijote.
  • Certains jouets dégagent des odeurs. Ils peuvent aider bébé à associer des objets et des odeurs. Ma madeleine à moi, c’est le poupon Corolle qui sent bon le poupon Corolle et qui fait qu’une fois qu’on en a acheté un, on ne veut plus que ceux-là. Addictif .
  • Jouez à « J’aime, j’aime pas » Demandez à votre enfant de vous énumérer ou de décrire quelques odeurs qu’il aime ou qu’il n’aime pas. Il peut aussi classer par catégorie « J’adore, Je déteste » les odeurs que vous lui soumettez.
  • Découpez dans des vieux magazines des choses qui sentent bon et d’autres qui empestent et faites faire à vos enfants 2 collages distincts : « le collage puant »  et « le collage qui sent la rose ». Normalement ça les fait plutôt rire ! 

L’instant « nostalgie » spécial mauvaise odeur c’est ici …

Comments are closed.