Dear me : Nos Kidimum et Kididad nous parlent de leurs 16 ans

b a la une

 

Pendant les vacances, on avait lancé ce joli concours d’écriture et je vous avais parlé de mes 16 ans ou plutôt j’avais discuté à mon alter ego de 16 ans … Vous avez été émus, vous vous êtes marrés, vous avez eu envie de tenter l’expérience… Et nous avons été ravies de vous lire !

Voici quelques lettres drôles, émouvantes, décalées qui font du bien à écrire et à lire et nous rappellent que nous aussi nous avons été des ados … Attention ! Talent !

Salut toi 

Bon, je sais tu es toute fébrile en train de lire cette lettre, sûrement assise sur ton lit chez papa et maman, tu tiens peut-être même  Bouba dans tes bras.. Je tiens à t’arrêter toute suite, cette missive sera courte, et j’en suis désolée, vraiment.

J’ai réfléchi à tous les moyens de te prévenir de ce qui allait nous arriver sans que cela n’altère les belles choses que cela a (quand même) engendrées mais c’est impossible.. Je ne vais donc te donner aucun conseil.

Tu vas me détester, me maudire, me demander pourquoi je fais ça, mais un jour tu comprendras.

Je sais que ça va être dur et que tu vas en chier, mais je sais aussi que tu t’en remettras.

Quand tu verras le petit chevelu tu comprendras que j’ai eu raison. Et quand a nouveau tu te demanderas pourquoi je ne t’ai pas prévenu de ça, en serrant fort la petite aux yeux bleus tu me remercieras à nouveau…

Tu dois te dire que je suis devenu sacrément égoïste pour te forcer à vivre la même  vie que moi, sur ce coup oui, mais je ne peux même pas imaginer que tu ne leur donnes pas naissance. Ne te trompe pas par contre, il y a quelque chose de très très difficile  que tu devras faire un jour et ça tu dois le faire,  sinon je ne sais pas si tu rencontreras le barbu … et la petite aux yeux bleus risque de ne pas voir le jour et pour ça je t’en voudrais énormément…

Je suis sûre que tu es (encore) en train de pleurer…ça c’est pas très grave, ça passe (un peu) avec le temps … Du coup je vais quand même faire  quelque chose pour toi qui devrait séparer définitivement nos deux destinées, j’espère ne pas me tromper, après tu feras comme tu voudras, c’est ce qu’on a toujours fait, hein ?

L’argent ne fait pas le bonheur mais on dit qu’il y contribue et tu pourras réaliser le rêve de maman, celui de vivre tous ensemble dans un beau pays où il fait tout le temps chaud, haha, oui ça n’a toujours pas changé. Je te donne les numéros du loto du tirage du lundi 29 juillet 2013 (tu ne prendras la place de personne car il n’y a pas eu de gagnant de rang 1 ).

Me regarde pas comme ça, 3 millions c’est déjà bien, ça fait un pour toi, un pour Stella et un pour maman et papa (n’oublie pas d’emmener mamie avec vous !)

4-34-40-35-36-5, dans l’ordre, ne te trompe pas nigaude !

Allez bisous ( et ne va pas chez le coiffeur à Ayron avec maman,  il va te faire une coupe au bol rouge traumatisante ! )

Bon ben voilà, cette histoire que tu allais te suicider à 25 ans – car la vie ne valait pas le coup ensuite – que tu racontais à tes amoureuses pour faire le malin, ben c’était des conneries. Note que tu t’es gouré car je l’ai pas fait mais dans un sens tu n’avais pas complètement tort pour l’après 16 ans …

A 25 ans il y a bien quelque chose qui est mort, mais c’est pas le bonhomme. Ce qui est mort, c’est ton idéal de pureté, d’innocence. Ce qui est mort à 25 ans c’est toi. C’est pas moi.           

Je ne t’oublie pas et ton souvenir est « l’essence de mon existence ». Ton image, ton fantôme me guide dans mes choix et dans ma vie. Il est le garant de mon intégrité. Il surveille quand je ramollis et il gronde quand je laisse la parole aux idiots. Tu es responsable de ma réputation de casse-couille. 

Mais tes conneries m’ont coûté cher. Quinze années de tabagisme, et une demi douzaine de glande estudiantine… Et surtout cet esprit rock, cet esprit looser magnifique, … Ah, ce qu’il m’a fait faire…  Ce qu’il m’a fait rater… Si tu savais ce que l’époque essaye d’en faire de l’esprit rock. Tu le croiras si tu veux mais les fâcheux, ceux là même qui s’en moquaient quand tu les portais au lycée, se sont mis à porter il y a quelques années des T-shirt Iron Maiden. Si ça se trouve, ils en écoutent…

J’ai même vu des lycéennes du 7ème arrondissement s’acheter des guitares électriques à Pigalle. Mériteraient que j’achète des pulls Chevignon pour les faire chier. Tout ce que tu écoutais est redevenu plus ou moins tendance. Et, retiens toi bien de vomir, il y a un groupe qui a repris tous les standards de la cold et du post-punk pour en faire une soupe bossa-nova pourrie (Nouvelle Vague qu’ils s’appellent). Mais, crois moi, tous ces fâcheux, sont jaloux et vides mais ils ne pourront jamais qu’essayer. Ils pourront bien en faire des casseroles ou des sets de table, ils n’arriveront jamais à se l’approprier ton foutu esprit. Il est exactement leur contraire de leur vacuité qui se voudrait plénitude. Quand il a fallu choisir HEC ou Rock t’as pris rock, ils ont pris HEC. Ce sont des choix définitifs.

            Une dernière chose, puisqu’à 16 ans tu n’y avais pas gouté : le sexe c’est pas ce que tu crois, mais je te laisse la surprise. Mais rappelle- toi les deux règles de Camille avec les filles. Il avait raison. Un. Quand tu te demandes si c’est bon avec une fille, c’est que c’est bon, fonce. Deux. Ce n’est pas parce que c’est bon lundi que ce sera bon mardi. Donc, fonce. Enfin, et ce sera ton grand malheur pour quelques années, les poètes, les amoureux transis, les purs, ça ne plaît pas aux filles du lycée. Comme dit Lio, « il y en a un qui aime et l’autre joue ».

Joue un peu. Aime beaucoup

Merci à toi

Sophie, tu as  16 aujourd’hui ….

C’est une belle soirée d’octobre, comme toujours tu es bien gâtée , bien entourée et je te souhaite un merveilleux anniversaire ! Même si nous sommes déjà bien tristes car tu sais que  maman est gravement malade et moi je sais qu’elle te quittera en mars au beau milieu de tes 16 ans . A partir de cette date-là, tu n’aimeras plus les mois de mars ni le jour de la  fête des mères. Bien trop triste. Mais je peux te le dire…tu changeras d’avis quelques années plus tard, le mois de mars est la date d’anniversaire de ton mari (je te parlerai de lui plus tard) et la fête des mères est devenue une merveilleuse journée tous les ans depuis que tu as deux enfants (là aussi je te dis tout plus tard c’est promis).

Sophie je t’écris pour te dire que tu as su grandir avec ce malheur, tu as su en faire une force .Ne t’inquiète pas, tu n’oublieras jamais ta maman, elle sera toujours là près de toi  à sa place. Ni envahissante ni absente.

Ne sois pas triste que je te parle de cette perte (je pleure moi aussi  mais ce sont de belles larmes) c’est juste pour te rappeler de bons souvenirs et te dire que la vie est belle et qu’aujourd’hui à 34 ans (oui bientôt 35 ..ça va si vite) je suis heureuse.

Cette année des 16 ans malgré la gravité de la situation que tu traverses sera une belle année de lycée, de beaux moments d’amitié avec tes amis qui sont toujours présents. Tu deviens déjà adulte, tu le sais déjà à ce moment-là car tu te sens responsable lorsque tu vas à l’hôpital voir maman.  …papa est d’un grand soutien et fait tout pour te protéger sans rien te cacher. Tu verras, votre amour de fille et de père en sera plus que grandissant. Tu pourras toujours compter sur lui .

Je sais, tu penses beaucoup à toi mais tu n’oublieras jamais les dernières paroles de ta maman  …de la bienveillance qui restera dans ton cœur tous les jours.

C’est vrai, tu te demandes comment tu apprendras certaines choses, comment tu feras quand tu seras toi-même maman …mais d’autres personnes seront là au bon moment. Papa te soutiendra, t’aidera, te conseillera.Tes amis, ton mari et d’autres personnes bienveillantes. Tu ne seras jamais seule, pleins d’étoiles te guideront sans que tu t’en rendes compte.

N’aie pas peur, prends confiance. Tu es timide mais tu verras, ça passe avec les années.   

L’année  suivante…l’année du bac, l’amitié, premiers amours. Et je peux te le dire ce premier amour et toujours là, près de toi à partager le quotidien ..tu as fait le bon choix !

Je ne vais pas tout te dévoiler mais tous les deux vous allezavoirune belle vie, douce et joyeuse au quotidien. Cette vie commune sera riche de belles expériences et sera ponctué d’événements magiques : de beaux voyages , votre mariage et surtout la naissance de vos deux enfants …oui oui tu vas avoir deux garçons adorables qui te combleront d’amour tous les jours et te montreront quel bonheur c’est d’être maman …

Laisse toi guider par nos étoiles …et moi je continue notre chemin.

Tendrement …

 

 

 

 

Comments are closed.