I believe I can fly : Tuto avion en papier d’un Kididad planeur

kidigiver

 

Quand le parrain de ma fille et mon ingénieux filleul s’essaient aux pliages, on va jusqu’au bout de l’expérience et le baptême de l’air promet d’être fun…

Ecrit et testé par Luc (37 ans) physicien médical 

Ecouleurs de A4 professionnels, Noam (7 ans) et Solal (5 ans)  tentent pour Kidimum de nouveaux pliages pour avions en papier. Souvent les performances en vol sont catastrophiques mais pas toujours ! Une activité à 1 centime qui peut leur faire passer un après-midi de pluie en toute tranquillité. Et puis bon, nous sommes à Toulouse, donc c’est tout à fait  raccord non ?

Internet grouille de tout un tas de pliages plus ou moins faisables et plus ou moins efficaces. Je vous épargne les origamis pour me consacrer aux avions. Voici un premier tri d’avions testés et re-testés…

Tout d’abord la vidéo du record du monde de vol d’avion en papier. Motivant non ? On nous explique comment fabriquer ce fameux avion… Pour nous ce n’est clairement pas le meilleur mais quelque chose a pu nous échapper. En particulier nous n’avons malheureusement pas pu avoir accès à un hangar de 8000 m2 pour nos essais.

* Pour commencer je vous conseille plutôt le plus classique mais hyper efficace nez cassé.

* Plus tordu, mais ultra-face’ (ce qui signifierait « facile », apparemment, dans les cours de maternelles) la raie manta que je recommande particulièrement.

* Un autre qui s’appelle aussi raie manta sans qu’on comprenne bien pourquoi. En tous cas il est énorme.

* Plus chaud, le busard là c’est plutôt papa qui s’y colle !

Enfin le dernier. Très facile et très bon planeur, inventé par un génie de l’aérodynamisme qui vous le présente lui même dans une vidéo pédagogique. L’avion est très laid mais croyez moi il est vraiment facile à faire.

Pour le fabriquer suivez les consignes vidéo de Noam (celui de gauche, surtout pas le petit à droite qui est en plein délire créatif…)

Conseils Kididad pour prolonger le jeu :

« Nous décorons  nos oeuvres planantes et organisons des compétitions. Nous imprimons et découpons de petits drapeaux de pays (les drapeaux, grande passion que Kidiluc partage avec Sheldon Cooper). Nous collons les drapeaux sur les ailes pour faire une course d’avions entre des pays improbables genre Palau – Corée du Sud (Ah ! Les goûts des enfants en matière de drapeaux…) Et puis en général,  juste après c’est l’heure du goûter… »

Comments are closed.