KIDDICTIVE : La génération 2.0 Mode d’emploi

Impression

Vos mini kids sont scotchés aux écrans  ?

Vos filles font leurs premiers pas en tant que blogueuses ou youtubbeuses ? (Si, si, c’est un métier ! J’ai entendu une fille exposer son plan de carrière lors d’un forum des métiers ! )

Minute papillon, il y a quelques précautions à prendre avant de lâcher vos mini geeks sur la toile car ils ne sont pas  à l’abri des arnaques, du cyber-harcèlement ou cyber mobbing, du piratage, de l’incitation à la violence et de la pornographie…

Rappelez vous de l’affaire de la petite Amanda Todd qui s’était donnée la mort en 2012 à son domicile, après avoir été victime de cyber-intimidation. Pour les laisser surfer tranquillou, il faut les briefer en amont ! Voici nos astuces de Kidimum !

b-occupe-moi4

1- Prévenir et communiquer :

L’association e-Enfance a mis en ligne sur sa page une BD interactive qui explique à travers plusieurs histoires les dangers d’internet pour les jeunes. Un bon moyen de faire passer un message ! Expliquez-leur ce que vous vous faites lorsque vous êtes sur votre ordinateur. Intéressez-vous à ce qu’eux y font. Si un jour votre kid a un problème, il viendra vous en parler à vous IRL (in real life), pas à un interlocuteur virtuel qui pourrait lui nuire ! Etre enfermé dans sa chambre avec un livre n’est pas comparable à l’être en compagnie d’un ordinateur relié au monde ! Tu peux vite finir à poil sur la toile ! Pour les plus petits il y a la mini BD de Lili et Max qui est super parlante et facile à comprendre !

Capture d’écran 2016-06-29 à 19.20.04

Max-et-Lili-Lili-se-fait-pieger-sur-internet

2- Contrôler :

Pour être tranquille, installer le système de contrôle parental sur vos appareils digitaux bien entendu ! Et sachez qu’ils ne sont jamais trop petits pour tomber sur des images très dures même en regardant un dessin animé innocent !  Mon filleul de 9 ans a tapé XXX sur Google suivant les conseils d’un copain et est tombé sur des images qu’il a eues du mal à oublier et ses parents à expliquer. Il faut donc contrôler leur navigation internet et les horaires auxquels ils peuvent avoir accès à l’ordinateur. Et gare à vous, pas de mot de passe facile à deviner, ils sont malins les renards !!! Mettez autant que possible les appareils dans une pièce commune pour pouvoir jeter un coup d’oeil de temps en temps. À noter que depuis 2006, les navigateurs internet sont obligés de mettre à votre disposition des outils de contrôles parentaux gratuits.

3- Paramétrer : 

Contrôle ton mur ! Public ou Privé ? Limitez l’accès aux comptes. Le profil ne doit être une pièce d’identité avec les noms complets, l’adresse, le numéro, etc … Un ami sur Facebook n’est pas toujours ton ami dans la rue, la chose est claire même pour nous ! Quand je vois les propositions indécentes que je reçois, je me dis qu’il y a de quoi prendre peur !  Il faut toujours se dire qu’une photo  peut être diffusé(e) à un plus large public sans même que l’on soit au courant et sans pouvoir l’effacer ! Il faut leur apprendre à respecter l’image d’autrui et bien entendu la leur. Il y a beaucoup de victimes d’humiliation sur internet et de pages incitant à la haine !

5- Want to be a kidistar : 

Youtubeur, blogger, instagramer, Twitter, Tumblr, Flickr …  Du bout de ta souris tu peux parfois devenir connu et ils en sont conscients, c’est générationnel ! Notre petite voisine a collé un papier avec l’adresse de sa chaîne youtube sur le hall de l’immeuble … OMG ! Rien de grave sur la toile, j’ai checké, mais elle devient la cible de prédateurs réels qui savent où elle habite ! C’est ultra flippant ! Il faut leur apprendre à développer leur potentiel créatif – ce sont les nouveaux biais pour le faire – mais sans se dévoiler outre mesure pour que personne ne puisse utiliser une information à leur encontre.
Capture d’écran 2016-06-29 à 19.54.10

 

Un dernier petit conseil : rester bien au courant, ne devenez pas has been quant à toutes les applis et toutes les modes de geek pour ne jamais être largué face à vos kids ou vos ados ! S’ils sentent que vous ne captez rien, ils vont forcément aller plus loin … s’ils sentent le cyber espion en vous, ils s’auto-contrôleront !

ET vous quelles sont vos tactiques ?

 

Article écrit en collaboration avec Imene Besbes, étudiante en journalisme et nouvelle stagiaire chez Kidimum ! On vous la présentera bientôt dans le cadre d’une rubrique grinçante ! 

 

 

Comments are closed.