Kidiconcert : In the Mood for Izia

izia1

Hier soir, la pétulante Izia était chez nous à Toulouse dans cette salle qu’on adore tous, sur cette scène emblème de la liberté et du rock’n’ roll !

kidiart-kidicrush
Notre Kidimum en mode #résistance – Laetitia de son vrai nom et Zélie Cocotte de son pseudo de blogueuse –  est allée se frotter à la belle et admirer ses talents pour électriser et faire fusionner la foule de ses fans. Un bel exemple d’énergie gonflée de fragilité et d’espoir … Merci Izia !
izia3
Quand tu vas voir Izia en concert, tu t’attends à aller voir une show girl, libre, sauvage, indomptable. Tu sais que tu dois être bien sur tes appuis parce que tu vas de prendre une grande claque d’énergie rock and roll pleine d’aspérités et souvent limite sexuelle. Tu t’attends à recevoir beaucoup.
izia-porto-latino-2015
Sauf qu’en fait, ce que j’ai découvert, c’est une artiste écorchée vive, sincère, fragile, émue jusqu’aux larmes à plusieurs reprises notamment en parlant de l’actualité, blessée au point de demander à ralentir le concert, au point d’avoir besoin de faire une pause pour se ressourcer. 24 ans merde !
Un vrai transfert d’énergie du public à l’artiste. Une  vraie communion. Un échange. Izia est entrée sur scène comme on entre en résistance, portée par la présence des spectateurs, par l’amour, les cris, les applaudissements.
Le concert a duré près de 2h. Personne ne voulait partir. Elle, ses musiciens, nous, tout le monde en voulait encore !
Merci Izia, Merci le Bikini, merci de rester debout et porteur de messages !
On écoute ici 

Comments are closed.