Kidimood : Burn-out maternel de Juin !

02e7c043830845e72827d232e95b3d8e

On ne rigole pas avec le mot burn-out, je sais, comme on ne rigole pas avec le mois de juin qui commence aujourd’hui et m’angoisse d’avance, chaque année un peu plus, développant chez moi une petite dépression saisonnière bien désagréable que j’appelle la chouinante – à ne pas confondre avec la chialante pré-menstruelle – une petite maladie toute personnelle bien vicieuse dont les symptômes les plus patents sont la râlouze aigüe en continue, le stress non déterminé et une irrépressible envie d’éclater en sanglots dès qu’on vous dit un mot de travers sans pour autant y parvenir …Tu connais ?

KIDIMOOD BAD

Réunions de fin d’année, réunions de préparation à l’an prochain, inscription au CP, essais sportifs pour les activités des mercredis à venir (ou comment trouver le sport le plus près de la maison avec une solution de repli au café du coin), anniversaires à honorer, birthday parties à organiser, cadeaux pour les enseignants, sorties de fin d’année, kermesses des 2 écoles, organisation des vacances … grrrrrrrrr !!!!!

Comment je gère ?

1/ A l’envers du problème, c’est mon truc, je me fais une demi journée off par semaine dès que je sens que le craquage se fait sentir, juste quelques heures d’inertie cadeau …pour m’occuper de moi, regarder des séries, faire du shopping, déjeuner avec une copine, lire un livre au soleil …

2/ Je bois plus que de coutume, ça neutralise mon énergie négative ! Je sais ce n’est pas un conseil très judicieux mais à moins d’en faire une habitude, il n’est pas dangereux d’avaler une bière ou un ricard en rentrant du boulot, entre les devoirs et le bain, pour décongestionner l’atmosphère ! Un ricard peut sauver une famille !

9fcc91cdce5ba9a1fd6c9afcbd4a5f9b

3/ Je fais plus de sport, du pilates, de la marche, du vélo, des abdos mais pas trop, avec l’objectif six-pack qui est loin loin loin devant mais me motive pour arrêter de grignoter des sneakers et des oursons à la guimauve au lieu de préparer un déjeuner valable ! Faudrait pas s’encroûter quand même !

624ab6fc7a6226d0ba8213c5f4d63bd5

 

4/ Je checke des vacances dans les vacances, une mise en abyme de ma liberté,  en prévoyant là en juillet une escapade berlinoise en amoureux, ici fin aout une retraite détox pilates avec les copines histoire de me libérer des kids de temps en temps pendant les 3 mois à venir !

5/ Je désactive la fonction agenda sur mon tél pendant le week-end pour ne pas biper en rappel toutes les heures et stresser d’avance sur la semaine à venir qui, de toutes façons, sera impossible !

6/ Je peaufine notre virée familiale de fin juin, la semaine de vacances avant les vacances, cette année ce sera Lisbonne et je me murmure du fado en boucle … si si à moi même ! J’arrive même à me faire pleurer ! Quant à la babysitter sur place pour faire la fête à la mode portugaise, elle est déjà testée et réservée bien sûr !
c36d6e88958f1b70e50ce0c55d905c06

7/ Je pense à respirer, 2 à 3 fois dans la journée, je m’assieds ou je m’allonge et j’ose de profondes respirations pour libérer mon plexus ! Ca permet de faire redémarrer la journée quand tout est compliqué !

Bon allez, on est le 1er, il est presque 9h, le marathon commence … courage les Kidimum !!! Que la force soit avec vous en ce mois de juin !

 

 

 

Comments are closed.