Kidimood : Je suis d’humeur home sweet home

b a la une

 

On se plaint toujours de ces satanées vacances – toujours trop courtes – on regrette toute l’année les pieds dans le sable, le minois hâlé et les sorbets au melon ;  on rumine sur ces p… de cartes postales qu’on n’a même pas eu le temps d’envoyer et qui traîneront un mois minimum dans notre cabas sableux, nous évoquant ce summer time révolu … Qu’il est bon de râler contre ce qui ne peut être résolu, mais il faut bien rentrer chez soi, un jour ou l’autre, et je vous avoue que j’éprouve un réel plaisir à retrouver mon home sweet home après 2 ou 3 semaines de vadrouille …

Regagner ses pénates …

1/ J’aime ouvrir en grand la porte d’entrée et découvrir avec étonnement les dimensions gigantesques de notre demeure … Après plusieurs jours dans 40 m2, entassés les uns sur les autres, je prends un plaisir certain à revisiter mon palais et jouer à cache-cache avec les enfants sans faire rager les voisins (c’est cool quand il n’ y a personne dessous et qu’on peut sauter comme des kangourous hein ?)

2/ J’aime secouer le sable des serviettes de plage et tout passer à la machine. Cette odeur de linge frais étendu partout me rappelle la fin des vacances et le début d’une année scolaire gorgée de nouvelles perspectives et d’inébranlables amitiés …

3/ J’aime organiser dans ma tête le rétroplanning des travaux à faire, des choses à trier, des trucs à acheter avant la rentrée … J’imagine un dressing au carré pour remplacer mon désordre bohème ou même moi je ne retrouve plus rien ! Puis je peindrai un espace à la peinture ardoise dans la chambre de Noushka et je fabriquerai un porte-manteau avec des Playmobil pour mon Metsch. Il faudra aussi que je change la tapisserie de la suite parentale qui est en fait l’ancienne mini chambre de mon petit poupon blond …

4/ J’aime modifier l’agencement des meubles d’une pièce à partir d’un seul objet neuf. Autour du nouveau lit cabane de Noushka, on peut imaginer à sa guise un cirque, un atelier dessin, un espace détente … Il m’arrive aussi de reconstruire une décoration autour d’une lampe Artémide chinée dans un village des Landes ou d’un patchwork d’abats jour dégringolants du plafond…

5/ J’aime retrouver mon ordi que j’ai laissé pour compte à la maison après moults questionnements. No computer, no tablette… Juste mon iphone pour ne pas avoir l’impression de faire un voyage dans une contrée médiévale et jour après jour, je délaisse Kidimum, les réseaux sociaux et le reste comme une droguée en désintox. Quand on se retrouve Mac & moi, on se fait un mini marathon rattrapage de séries américaines et on check nos mails presque avec délectation …

Bref, les vacances c’est bien mais quoi ? Franchement ? On n’est pas bien at home les Kidimum ?

Comments are closed.