Kidimood : L’ appréhension des vacances

ech21988017_1

Que je parte seule, en couple ou pire avec les kids, les vacances sont une énorme source de stress pour moi, un stress qui monte au fur et à mesure que j’organise, que les choses deviennent concrètes, que les valises se remplissent … j’erre dans l’appartement à J- 8h sans trouver le sommeil et sans réussir à me dire que ça va être génial et qu’à part les passeports, on n’a pas besoin de grand chose pour être heureux !!!

KIDIMOOD BAD

Ces vacances, on se barre en croisière et j’en rêvais personnellement depuis des lustres … voguer, me réveiller chaque jour dans un pays et une ville différente, enfiler des robes de gala et des talons hauts pour dîner à la table du capitaine du « Love Boat », m’asseoir avec un bon roman face aux vagues … Ca approche, ma croisière d’hiver, et pourtant, OMG, j’ai les nerfs en boule !
960

 

Je me demande pourquoi. Je vous le demande. Moi qui ai toujours adoré voyager – bon ok pas façon randonneuse et sac à dos j’avoue, je suis un brin snob – j’ai l’angoisse du départ depuis que je suis mère …

De quoi avons-nous peur ?

1/ D’oublier quelque chose d’essentiel : Du coup je fais des listes et les listes engendrent de nouvelles listes et les listes ne rentrent plus dans les valises et je dois trouver d’autres valises et m….. j’ai dépassé le poids autorisé ! On refait !

2/ De ne pas être à l’heure on board : Scénario catastrophe du bateau qui part sans nous … horreur ! Du coup on part la veille sur le port de départ, c’est plus sûr, trop peur de ne pas me réveiller, trop craintive des embouteillages et de la vitesse, du coup on aura une ville de plus à explorer !

3/ De ne pas être assez prévoyante : Une maman doit assurer la sécurité pour sa famille, c’est ainsi, elle doit recréer les repères ! Du coup je dois checker les médocs, les papiers et prévoir les étapes et leur déroulement ! Avec des kids, c’est dur de partir à l’aveugle même si je connais pas mal des villes où nous allons faire escale !

4/ Occuper les kids pendant les moments de creux : Entre le cinéma 3D, le bowling, les piscines, le mini club, je ne pense pas qu’ils aient le temps de s’ennuyer mais bon, je mets quand même dans mon cabas de quoi organiser des moments calmes en famille : un jeu de cartes, quelques livres, des coloriages … Et pour quand je ne pourrais pas les supporter, un bon gros morceau de scotch pour les faire taire (rhooo ça va je rigole ! )

5/ De ne pas avoir envie de rentrer : J’ai souvent envie de m’installer quelque temps dans chacune des villes que je visite et c’est souvent dur de rentrer à la maison … Je rêve d’un trip qui ne finirait jamais ! Ca viendra ! On est presque prêt …Le lâcher – prise n’est pas si loin finalement !!!

Et vous les Kidimum & dad, vous êtes comment la veille du départ ?

 

photofacebook-bonnesvacances

Comments are closed.