Kidimood : Pourquoi on adore filer en douce le week-end ?

kidimum-globe-trotter-timeline-jpeg

Avec un Kidimari casanier et un fiston bien dans ses chaussons, j’ai du oeuvrer corps et âme pour éduquer la Kidifamily aux départs plus ou moins impromptus dont j’ai absolument besoin pour me ressourcer ! Parfois je pars avec mes copines, mes cousines, en amoureux mais ce que je fais de façon récurrente, c’est organiser des mini voyages – 1 nuit, 2 nuits max – pour retrouver ma respiration !!! Notre respiration !!!! C’est bien entendu plus appréciable quand il fait beau, mais je ne dis pas non à une raclette – chalet- montagne ou un périple barcelonais kids friendly en toutes saisons !

Mes raisons de tracer la route sans trop réfléchir ! 

1. Dépensiers comme on est, un week-end à Toulouse coûte parfois plus cher qu’un petit voyage ici ou là, surtout avec les billets donnés de chez Ryanair et les propositions de logement de plus en plus accessibles !

tirelire-humoristique-pour-quitter-mon-pays-en-met

2. On est « hors contexte » du coup pas de soucis pour faire des bêtises avec les kids, chanter des chansons paillardes dans la voiture, goûter des mets bizarres, se coucher tard et tous ensemble dans le même lit, inventer des jeux et des parcours … Be creative ! Les vacances, c’est les vacances !

dsc_0056

dsc_0118

 

3. On offre à ses enfants une vie d’Indiana Jones, des découvertes, des explorations et je crois que c’est une des expériences les plus riches que peut connaître un enfant ! Pas besoin de partir très loin, une cueillette de fruits dont on fera une confiture, une promenade en nature pour créer un herbier … la maison regorge de boîtes à souvenirs, et de carnets gribouillés relatant nos petits périples !

 

4. On se projette ailleurs, plus tard, dans une vie différente. On est force de proposition pour nos enfants en leur donnant de multiples propositions de l’existence ! Mini Metsch s ‘est imaginé pêcheur d’oursins à Marseille ou en conducteur- guide de vélo électrique à Barcelone et Noushka brocanteuse à Malte ou graveuse de pierres à Boccadasse !

dsc_0041

dsc_0047

dsc_0163

dsc_0202-1

 

5. On apprend pleins de choses sans en avoir l’air … Promenade au fil du Tibre et je me retrouve à devoir expliquer aux enfants ce qu’est une rafle, en montrer les vestiges  et finalement me dire qu’il n’ y avait pas de meilleure manière de leur faire comprendre la souffrance de cette époque et de leur peuple que de visiter ce musée qui n’était pas prévu au programme !

dsc_0100
dsc_0102

6. On shoote à gogo : Ma passion est satisfaite et mon appareil ne chôme pas ! Ca me fait toujours un bien fou de visualiser les paysages, mes enfants, mon mari à travers l’objectif de mon appareil … je crois que je les vois différemment !

dsc_0053

dsc_0061

dsc_0170

7. On interagit : Sans spectateur, sans détracteur, on est seul au monde et on peut rigoler et s’engueuler comme on veut et dans toutes les langues !

une_italie

8. On est content de retrouver la maison ! Chambres, livres, télé, ordi, fauteuils, le confort redevient appréciable et ça apprend aux kids à s’adapter à toutes les situations de vie !

chambre-d-hotes-insolite-en-bretagne-roulottes

Et vous, quelles sont vos bonnes raisons de tailler la route ?

 

 

Comments are closed.