Kidimood : Rester debout …

bougie-11

Depuis vendredi, il m’est difficile de dormir sur mes deux oreilles … Comme tous les citoyens, comme tous les français, comme tous les parents, comme tout ceux qui se sentent garants de la Liberté avec un grand L – ma liberté, celle de mon pays, celle de mes enfants à qui j’ai décidé de donner naissance ici, sans qu’ils aient rien demandé  – j’ai cédé à la peur, j’ai laissé jaillir la colère, je me suis aplatie de douleur et j’ai finalement terminé ma quête en décidant de faire face, d’affronter, de m’impliquer en mémoire de toutes les victimes innocentes, fermement debout et vindicative, prête à relever la gageure de donner une terre plus paisible à mes enfants, à ceux qui vont naître, à ceux qui sont partis …

KIDIMOOD BAD

On a assassiné la France, on a exterminé sa jeunesse, on a éradiqué son innocence. Cette France en mini-jupe qui écoute de la musique assourdissante et rit dans les bars, les cheveux défaits, la bouche fardée, la clope au bec, un verre à la main … Etre français, c’est savoir vivre, prendre du temps pour le faire, se balader dans les musées, danser dans les concerts, manger dans les restaurants, se regrouper pour faire la fête. C’est cette France là qui a été visée. Ma France. Celle que j’ai vécue et celle que je veux que mes enfants voient quand ils en auront l’âge !

Je ne veux pas faire attention…

Je ne veux pas peser mes mots …

Je ne veux pas céder à la peur et oublier que je suis une femme libre, échevelée et passionnée !

J’ai mal à ma France…

J’ai mal à ces morts pour rien, morts pourquoi, morts de rire …

J’ai enfin réussi à expliquer à mes enfants ce qu’il s’est passé. J’ai pris un support textuel et j’ai lu sans émotion, sans ciller, sans pleurer …
2015-11-image-vignette-Astrapi

Ce sont leurs questions qui m’ont terrassée …

 » maman, les terroristes ils peuvent venir à l’école, et s’ils viennent je me cache ou je les affronte ? « 

« maman, on n’ira plus jamais à Paris voir tatie ? « 

« maman, t’es sûre qu’ils vont pas recommencer ? « 

« maman, pourquoi ils préfèrent mourir et tuer que vivre tranquilles ? « 

« maman, les terroristes, ils ont des enfants ? « 

« maman, on va rester en France ? Pourquoi on part pas ? »

J’ai répondu à certaines questions, j’ai dit que je ne pouvais pas répondre à tout, que certaines choses, même maman, elles ne les savaient pas …

J’ai dit que je voulais qu’on reste fiers d’être français, fiers d’être libres, et que quoiqu’il arrive, je serai là pour les protéger …

Demain à l’école, pendant la minute de silence, je sais qu’ils prieront pour eux, pour les gens qu’ils aiment et pour la France et je serais fière d’être la mère de ces enfants…

                                                        בעזרת השם

                                                                                        إن شاء الله

Avec l’aide de Dieu

 

 

 

Comments are closed.