Kidiorganisation : Appréhender la colo de vos kids // Partenariat Ludilabel

dsc_8789

Ca approche dangereusement et Kidimum a le bide en vrac et le palpitant bien énervé … ne pas laisser transparaître le stress, hein ok ? On se calme madame, on ne gâche pas le plaisir des kids avec ses petites angoisses, c’est clair ? Bourrée d’euphytose ou de rhum –  ça dépend des moments – le cerveau compacté par les listes et relistes, Kidimum a décidé de respirer un grand coup et de vous donner ses meilleures tactiques – souvent les plus simples – pour organiser les premiers voyages en solo de vos petits …

KIDIMOOD BAD

 1/ Etiqueter  // Thank you Ludilabel pour le pack classe de neige qui rassure !

On a tous besoin d’étiquettes, au sens propre et figuré, et Ludilabel nous aide et nous rassure avec son pack idéal pour les colos de vos kids.  179 étiquettes pour personnaliser vêtements, chaussures et  objets que votre enfant va emporter avec lui !  Noushka a opté pour la jolie série flamands roses et bleus et m’a aidée à coller les étiquettes sur tout son trousseau !

capture-decran-2017-01-04-a-14-30-50

Le pack colo ludilabel c’est ici 

 

2/ Glisser de l’affect :

En maman attentionnée que je suis, je glisse quelques petits mots surprise dans une chaussette, un mini cadeau dans un chausson, un foulard avec mon odeur « au caillou » (au cas où) et je me dis que ça fera du bien à ma fille de trouver un peu de moi disséminé par ci par là durant son séjour !

742740d91c26c0c436ec601809cea135

3/ Avoir THE discussion : 

Il le fallait, je l’appréhendais mais on a assis les petits potes à table et on leur a expliqué que les adultes ne sont pas si gentils – enfin pas toujours – ils ont très bien réagi à notre interaction … mes conseils ici !

6358384342496911791400362023_31j2-ipu61l

4/ Positiver et montrer votre excitation quitte à vous écrouler en pâmoison la morve au nez au départ du bus scolaire ! Ma fille a conscience que je vais être triste et angoissée – je lui ai dit que j’allais m’acheter une petite bassine à larmes pour faire une récolte – mais elle le prend à la légère heureusement, elle me rassure, me dit que ça va aller, qu’il faut que je sois courageuse : « C’est 5 jours, pas une semaine, tu vas y arriver mamounette !  » Alors je lui raconte mes classes de neige, mes colos de 3 semaines et les premières vacances avec les copines et on se marre comme des baleines !!!

dde078c56b30abba3901de5424b36561

5/ Vous occuper l’esprit et le corps pour ne pas guetter le moindre post du blog dédié. La maîtresse a dit qu’à part le blog, on n’aurait aucune autre nouvelle et ça … ça m’angoisse au plus haut point ! Je me dis que je ne vais pas entendre sa voix pendant 5 jours, que je ne saurais pas où elle est à chaque moment et c’est duuuuurrrr ! Pfffff, je suis sûre que la maîtresse n’a pas de gosses pour nous faire ça ! Et si je glissais l’ipod dans sa valise l’air de rien, elle pourrait me faire des petits snapchats du soir pour m’endormir non ? Non, je sais … Je n’ai plus qu’à bosser comme une folle, me coller Metsch en guise de sac à dos pour compenser le manque de ma Noushka et me programmer 3 séances de pilates en 5 jours pour respirer normalement !!!

KidipratiqueOn imprime le trousseau sur une feuille  à glisser  dans sa valise et au moment de refaire ses bagages, votre kid coche ce qu’il y remet. Ainsi, il apprend l’autonomie et ne commet pas  d’oubli de bonnet  ou de maillot de bain ni même de culottes … quand le compte est bon, la valise peut-être fermée ! 

 

Comments are closed.