Les séries US filles

b a la une

 

Si votre adulescence se prolonge même si vous avez bien entamé la décennie de la trentaine, c’est que vous êtes une Kidimum, mi femme, mi enfant, un peu nostalgique des années où les garçons avaient de l’acné et des sacs Chevignon et où les filles se maquillaient à la truelle et s’érigeaient des coques sur le haut du crâne.

* Gossip Girl : Fan du premier jour, j’ai pris l’épisode final comme une claque monumentale, heureusement pour moi virtuelle ! Pourquoi ne nous a-t-on pas prévenues ? Après 6 saisons rebondissantes sur la vie de la jeunesse dorée de Manhattan, on quitte Blair la peste et ses colliers de perles, Serena la modeuse, Nate le beau gosse, Dan l’intello et l’irrésistible Chuck Bass. Si vous voulez vous immerger dans le monde de la secrète bloggueuse, surtout ne regardez pas le teaser du final de la série

* Awkward : Une série satirique sur les ados qui bouscule les stéréotypes : on y rencontre une pom-pom girl odieuse taille 42, une héroïne qui se paie la honte à chaque épisode et un roi du lycée qui se renifle les aisselles. Les personnages des parents ont aussi leur lot d’imperfections et de ridicule.

* Switched at birth : Deux filles échangées à la naissance dans un hôpital doivent modifier leurs modes de vie respectifs. Une immersion dans le monde du silence assez intéressante puisque l’une des deux héroïne est sourde. Une thématique originale traitée finement dans une série pour ados.

Comme il faut bien accepter de grandir, quelques séries où la trentaine est malmenée par la vie, dans la bonne humeur et la déception …

* Hart of Dixie : Rachel Bilson alias Zoe Hart hérite d’un cabinet médical dans une petite ville du sud des EU. S’ensuivent alors quiproquos, love stories de la citadine perchée sur ses talons de 10 qui oscille inlassablement entre l’épatant George Tucker et l’appâtant Wade Kinsella.

* Girls : Quatre jeunes femmes entrent dans la vie active à leur manière et appréhendent à la dure leurs existences de new yorkaises. Une dramédie phénomène qui a révélé le talent et la trashitude de Lena Dunham. 

XOXO

Comments are closed.