Fabriquons des décos de Noël avec nos kids

katdeparis-boules-liberty-1

 

Il y a quelques temps j’ai découvert l’usage de la pâte polymère, cette pâte qui ressemble par sa texture à de la pâte à modeler mais dont l’atout majeur est de pouvoir durcir  en la mettant au four.  Ainsi, les oeuvres de vos kids sont conservables ad eternam ! Vous avez trop de chance !

Pour leur premier atelier, j’ai voulu leur proposer à la fois quelque chose de simple et dans l’air du temps : Des gourmandises  acidulées à suspendre…Attention aux tout-petits, elles ne sont pas comestibles !

LE MATOS :

– Quelques pains de pâte polymère de différentes couleurs (fimo, cernit).

– Quelques petits grelots trouvés chez Toto tissus.

– De fins rubans de satin aux couleurs des pains de pâte polymère.

– Du fil de pêche fin.

– Des stickers/gommettes.

– Des sachets à confiseries.

– Des piques en bois (vous pouvez les trouver facilement dans les rayons vaisselles, accessoires culinaires).

LE SUCRE D’ORGE

ETAPE 1 :

a/ Couper deux bouts de pâte polymère de deux couleurs différentes ( Pour la quantité, se servir de la pré-découpe des pains).

b/ Après avoir fait une boule lisse avec chaque bout, la faire rouler sous la paume de la main afin de la transformer en un « ver de terre » d’environ 15 centimètres de long.

ETAPE 2 :

a/ Une fois les deux « vers de terre » roulottés par les petites menottes, les croiser ensemble.

b/ Une fois la « baguette »  bicolore obtenue, renouveler l’opération lissage sous la paume de la main très délicatement.

c/ Donner la forme d’une canne à sucre  en retournant en demi-cercle l’une des extrémités de votre baguette.

ETAPE 3 :

a/ Percer tout doucement le haut de votre sucre d’orge avec une petite pique en bois.

b/ Déposer les creations sur  une feuille de papier sulfurisé ou à défaut sur une feuille de papier aluminuim légèrement huilée (en bonne Kidimum pas prévoyante pour un sou, nous avons de la ressource !)

c/ Enfourner environ 20 minutes à 120° (Le temps de déguster meringues et petits sablés pour le goûter).

d/ Laisser refroidir 20 minutes.

ETAPE 4 :

a/ Faire passer un petit bout de fil de pêche dans le trou préalablement réalisé, faire un noeud.

b/ Faire passer un bout de ruban auquel sera enfilé un grelot, le nouer en une jolie rosette.

c/ Ensacher, nouer un ruban dont les deux extrémités seront rassemblées et maintenues par un joli petit sticker.

LA SUCETTE :

Réaliser les étapes 1 (a, b, c) et 2 (a, b) que nous avons décrites pour le sucre d’orge puis :

c/ Transformer le « ver de terre » en « escargot » en l’enroulant sur lui même puis piquer délicatement la moitié d’une baguette en bois (faire attention de l’enfoncer bien droite afin qu’elle reste bien dans la pâte).

d/ Enfourner, cuire, laisser refroidir.

e/ Ensacher, enrubanner, stickeriser, engrelotter.

C’est avec un plaisir non dissimulé que nous avons installé ces nouvelles décorations DIY sur notre sapin.

Astuces Kidimum :

Une Kidigirl c’est bien, trois c’est mieux! Plus sympa un atelier DIY avec des copines autour d’une jolie table et d’un goûter gourmand. Le temps de cuisson et de repos semblera moins long s’ il est transformé en pause détente-jeu.

Ce DIY présente certaines étapes délicates où les mains adultes et la patience seront bien utiles (enfiler le fil de pêche, faire les noeuds, piquer la baguette en bois). Si vous rencontrez des petits problèmes n’hésitez pas à poser vos questions sur notre Facebook.

Si le côté régressif de la pâte polymère vous plaît, je vous invite à vous rendre ici. C’est avec beaucoup de gentillesse et de pédagogie que Ghislaine m’a initiée lors d’un atelier.

Comments are closed.