Chien Bleu de Nadja : L’ album favori des Kidimum de l’Education nationale

b a la une

 

Chien Bleu  de Nadja n’a pas été pour des clopinettes sélectionné par le Ministère de l’Education nationale. Ce livre a obtenu le prix « Totem » du Salon du livre de jeunesse de Montreuil, le « Prix Enfantaisies » (Suisse) et le « Prix Zéphir » en 1989, et le « Prix Livrimages » 1990. Avant de savoir tout ça, il était déjà un des nos albums pour enfants favoris. Destiné aux rêveurs entre 2 et 7 ans, ce livre est un vrai conte fantastique qui met en scène une amitié sublime entre une petite fille et un énorme chien bleu.

Lu et commenté par Lucie, professeur de français (maman d’Héloïse 4 ans et Aliénor 21 mois)

J’ai découvert Chien bleu au détour d’une ruelle de Montpellier (située à …environ 250 km de chez moi), alors que je me débattais, sous la pluie,  entre ma fille qui apprenait à marcher, le sac à langer et  la poussette… Et j’ai rapporté Chien bleu à la maison, album géant s’il vous plaît (avec  ses 45 X  35 cm, il est à peine plus petit que ma fille de dix huit mois) … je ne sais plus trop comment à vrai dire !

La raison aurait voulu que je laisse l’imposant volume dans sa vitrine et que je passe mon chemin. Mais voilà, l’album aux couleurs fauves m’ avait tapé dans l’œil le coquin. Cet après-midi-là, j’ai replongé dans les contes merveilleux de l’enfance. La petite Charlotte, perdue au fond des bois obscurs, terrorisée par les branches qui craquent, se fait l’écho  des enfants abandonnés de nos contes favoris….Le Petit Chaperon Rouge, Blanche-Neige, Le petit Poucet. C’est ce qui m’a aussitôt séduite. C’est ce qui fait, qu’encore aujourd’hui, lire Chien Bleu avec mes enfants reste un moment spécial.

Lu et commenté par Karine, ex professeur de français et rédactrice de Kidimum (maman d’Ava 4 ans et d’Elie 22 mois)

J’ ai aimé Chien Bleu bien avant d’avoir des enfants…Quand il est paru en 2002, je ne sais pas pour quelle raison il m’est tombé entre les mains mais j’en suis tombée amoureuse… Peut-être parce que ce chien ressemblait au mien, une sorte de labrador atypique, au pelage bleu Klein et aux yeux verts, un chien immense, improbable, sans ouaf, un chien qu’on ne voudrait pas tenir en laisse pour lui laisser sa liberté de rêver.

Ce soir, j’ai lu Chien Bleu à mes enfants, l’énorme format cartonné avec ses pages épaisses et malléables pour les menottes de mon bébé, ses couleurs qui ont saturé ma petite fille de rêves expressionnistes. L’histoire est simple, celle d’une petite fille qui se laisse choisir par un compagnon de route magique. Mais réel. Pour moi, Chien bleu est vrai même s’il parle et se bat avec des panthères, Chien bleu est tendre et fort à la fois, un ami qui emporte les enfants vers des aventures épiques mais les ramène toujours à la maison. Je crois que j’ai eu un Chien bleu, il était noir, mais c’était mon Chien Bleu… Alors peut-être que c’est pour cela aussi que ce livre me donne des frissons nostalgiques…

Chien Bleu, Nadja, Ecole des Loisirs, 1989. (Edition format géant tout carton 2008).

Comments are closed.