La génétique et l’art de se déguiser : La vintage mania des Kidimum

b a la une

 

L’art et le plaisir de se déguiser doit sans doute se transmettre génétiquement, pour moi c’est presque évident. Je me souviens de ce gigantesque carton qu’on recevait 1 fois tous les 5 ans de la « tata d’Amérique » (si, si, une vraie tata Rachel made in America) et qu’on se partageait délicieusement entre cousines : De la dentelle plombante, des costumes de Mary Poppins, des robes bustiers qu’on retenait avec des épingles pour contenir nos petits nénés naissants…

Quand mes enfants rentrent de l’école, ils ne racontent rien, ne veulent pas goûter et ne bloquent pas devant la télé. Chacun dans leurs chambres, ils ouvrent leur coffre personnel et se déguisent : Noushka joue les espagnoles, les mariées indiennes, les Raiponce brunes et Metsch me demande sans causer de lui revêtir son costume de chevalier, de cowboy ou d’indien. Rien que du classique mais c’est assez pour que le jeu de rôles commence entre eux et que naisse dans le cocon de la maison un univers fictif dont ils sont les héros.

Du côté des Kidimum, nous sommes comme vous devez le deviner au fil des posts, plutôt fans de vintage tant pour les kids que pour nous-mêmes. Nous ne ratons aucune soirée déguisée et prévoyons des thèmes pour chaque anniversaire. C’est un peu ça être une Kidimum, garder une once d’enfance …

Une petite sélection des déguisements vintage qui font qu’on aurait bien envie d’être nées à un autre moment…

Et pour les bricoleuses du mardi-gras, quelques exemples de déguisements DIY à moindre frais et sans trop de galère…

Enfin, quelques adresses où on peut encore trouver des merveilles…

The little Zebra, spécial crush pour la danseuse étoile et le chevalier.

Halloween Mart, à la manière de Neil Patrick Harris et ses jumeaux.

Etsy, on craque pour les bébés à goûter….

Hollywood toys & costumes, pour se rêver à la tête d’une armée de clones.

Comments are closed.